Le coin des jardiniers pour une transition alimentaire

La transition alimentaire, c'est ce qui a motivé Jean Luc à organiser des rencontres de jardiniers, sur les différents territoires de la Corrèze.

Les principes:

- échanger sur nos pratiques: conseils, techniques, expérience, ce qui a marché, ce qui nous embête (limces, pucerons, manque d'eau...)
Des rencontres ont lieu régulièrement et des messages peuvent être échangés via un groupe de diffusion auquel chacun peut être inscrit (il suffit de le demander)

- ne pas laisser se perdre le surplus: trop de graines, trop de plants, trop de légumes...comment ne pas perdre toute cette richesse?
Un dépôt de graines vient d'être mis en place au local de l'association: chacun peut y déposer son surplus de graines en précisant sur le pot le type de plantes et qui les a déposées ... et on peut venir prendre des graines parmi celles déposées.

- créer un réseau de points relais sur tout le territoire pour y déposer les surplus et échanger entre jardiniers
Un SEL de Terre (Système d'échange local)  est en train d'être mis en place. Son "interface" internet est en cours d'expériementation, mais bientot, le lien sera disponible ici.


Quelques liens déjà:

adresse du site du sel en construction:
http://seldeterre.communityforge.net/node/27
adresse site jardin de la passerelle
https://sites.google.com/site/jardindelapasserelle/
livres de D Soltner:
http://www.soltner.fr/
Celui du jardin:
http://www.soltner.fr/images/files/brochures2013/soltner_2013_GNJ.pdf


Quel jardinage nous mettons en pratique:
 
1) Nourrir la terre et pas les plantes, Respect de l'alternance des couches : carbone (brun, feuilles sèches, paille, bois...) / azote (Fumier, urine, tonte de gazon jeune...)

2) Faire travailler le sol par les animaux (vers, insectes...) et le moins possible par nous. Cela
détruit les galeries, casse les filaments des mycéliums de champignons. On réduit l'intervention à la création de la bande de culture et aux plantations, et parfois semis.

3) Protéger et développer les auxiliaires qui se nourriront de vos limaces, pucerons...Installation de plantes ­relais ( sureau, capucine, séneçon, fèves...De bandes enherbées et de petits tas de bois pour les refuges des carabes. Lisez les documents sur le site, onglet auto formation, ( les auxiliaires).

Détourner les limaces de nos semis et plantations en les attirant sur des mets plus fins pour elles, Moutarde, choux, salades, radis. Soyez patients il faut 4 ans pour atteindre la régulation. Dans l'attente, poser de grandes planches sur des rondelles de pomme de terre et le matin, ramasser toutes celles qui dorment sous les planches.

4) Apprendre à utiliser le vieux bois enfoui et les paillis épais de surface en respectant ( carbone/ azote). A terme, vous arroserez moins en dehors de la plantation.

5) Apprendre à se passer des graines et des plants hybrides ( notez F1 sur les étiquettes) et se documenter pour récolter nos graines.

6) Stimuler les plantes, les auxiliaires avec les purins,

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement